Expériences de vieillissements en collectif agricole autogéré. Enjeux individuels et collectifs

Télécharger
PLV12 - 19 05 21 - Rocco
A3_PLV_21-5-2019_0.pdf
Document Adobe Acrobat 2.1 MB

Elena ROCCO, sociologue

UNIGE, Genève

 

Discutant : Jacques MORIAU, sociologue, METICES, ULB, Bruxelles

 

Mardi 21 mai 2019 de 12 à 14 heures 

Institut de Sociologie ULB, Avenue Jeanne 44, 1050 Bruxelles

Salle Janne (15ème étage)

Plan d'accès

 

Entrée libre

 

 

Résumé

 

« Lou Camin »* est un collectif agricole autogéré fondé il y a plus de 40 ans par une bande de jeunes issus de la génération de mai 68 et militant pour la jeunesse. Ces « néoruraux », pour la plupart, ont investi leur vie entière dans une Utopie économique, sociale et politique. Aujourd’hui, environ la moitié de ses habitant.e.s (une centaine au total) est âgée de 40 à 70 ans. Dans un contexte aussi spécifique, comment est pensée collectivement et vécue individuellement l’avancée en âge d’une part importante de la communauté ?

L’histoire de plusieurs décennies de « Lou Camin » nous permet d’étudier à la fois son évolution dans le temps en tant que groupe, et l’expérience individuelle de vieillissement d’une partie de ses membres.

Après s’être attaché à décrire les enjeux de la « vieillesse » comme construction sociale propre au collectif, ainsi que ceux liés aux relations inter-générationnelles, nous nous pencherons sur le concept d’« épreuve » (Martucelli, 2006) comme outil d’analyse de l’expérience de vieillissement (Caradec, 2012). 

 

* Nom d’emprunt